Comment faire un bon usage des médicaments ?

1. Respectez la prescription du médecin
Un médecin prescrit des médicaments à un patient précis, pour une maladie, un moment et une période donnés. Les symptômes, les caractéristiques physiques, l’interaction entre médicaments et d’autres critères entrent en ligne de compte.

  • Suivez scrupuleusement la prescription médicale.
  • Ne prolongez ou n’arrêtez pas un traitement sans avis médical.
  • Ne l’appliquez pas à d’autres personnes ou pour des symptômes semblant identiques.
    C’est inefficace et cela peut provoquer des accidents graves. 

2. Optez pour les médicaments génériques
Aujourd’hui, vous pouvez recourir aux médicaments génériques.

  • Le médicament a la même composition (principe actif), le même dosage, la même voie d’administration (par la bouche, en injection…) et son devenir dans l’organisme est identique (bioéquivalence). Par contre les composants autres que la substance active (excipients), qui donnent leur aspect et leur goût au médicament, ne sont pas nécessairement identiques.
  • Ils sont jusqu’à 40 % moins chers, tout simplement parce que les coûts de recherche ont déjà été amortis. Pour les assurés, lorsqu’un médicament de marque possède son équivalent générique, il est remboursé sur la base du prix de son générique (ce que l’on appelle le TFR, Tarif Forfaitaire de Responsabilité), environ 30% à 40% moins cher.

Lorsque vous choisissez de payer la marque, vote reste à charge peut donc s’avérer important ! 

3. Faire un bon usage des antibiotiques
Les antibiotiques sont utiles pour traiter les maladies bactériennes mais sont complètement inefficaces pour les maladies virales. Or ils sont souvent prescrits ou demandés par les patients, perçus comme l’unique remède. Cette utilisation abusive et inadéquate est devenue un problème de santé publique car plus un antibiotique est prescrit, plus il risque d’aggraver la résistance bactérienne. 

4. Organisez votre pharmacie familiale
La vocation de la pharmacie familiale est de ne contenir que le nécessaire, et rien de plus. Aucun médicament déjà prescrit ne peut être réutilisé sans danger, sauf avis d’un médecin ou du pharmacien. Qu’ils soient périmés ou non, les médicaments doivent être rapportés au pharmacien.
Que doit donc contenir votre pharmacie ? Des produits de base contre la douleur et la fièvre, un sirop et du désinfectant, c’est amplement suffisant.

5. Restez attentif aux précautions d’utilisation
Le médicament est un produit à part. Il doit être traité avec précaution.

  • Rangez les médicaments hors de portée des enfants.
  • Préservez-les de l’humidité. Il est déconseillé de les garder dans la salle de bains, la cuisine.
  • Conservez toujours la boîte d’origine, la notice et suivez leurs instructions.
  • Ne mélangez pas plusieurs médicaments dans une même boîte sur laquelle une seule date de péremption est mentionnée.

Fotolia 52456835  motorlka - Fotolia.com6. Rapportez les médicaments au pharmacien
Un médicament devient un danger toxique s’il est jeté avec les ordures.
Rapportez les médicaments périmés ou inutilisés au pharmacien, il procèdera alors au tri puis au recyclage ou à la destruction.

7. Evitez les interactions médicamenteuses 
Lorsqu’elles sont nocives elles provoquent des maladies iatrogènes chez les personnes âgées. Demandez l’avis de votre médecin et de votre pharmacien.


Votre application bien-être
logo wevie

Prenez soin de vous !

Nos certifications

LogoAFAQ2011