Petit «coup de pompe» ou fatigue persistante

La fatigue est un phénomène très banal. Le plus souvent il n’y a pas lieu de s’inquiéter car chacun peut en connaître la raison : effort physique ou intellectuel intense, nuit trop courte,… Ce type de fatigue disparaît avec le repos, on parle de fatigue physiologique. Cependant, si la fatigue empêche les activités normales, si elle survient sans effort particulier et ne disparaît pas avec le repos, il est préférable d’en parler à votre médecin.

Bien dormir, manger équilibré, faire de l’exercice, éviter le stress et ne pas abuser des substances excitantes (alcool, café, thé, …) sont des mesures simples qui limitent le risque de fatigue.

La durée du sommeil est variable d’un sujet à l’autre : ce qui est important c’est de respecter son propre rythme, de se coucher à des horaires réguliers et de ne pas laisser passer le bon moment pour s’endormir. La qualité du sommeil a aussi son importance : les ronflements, le reflux gastro-oesophagien, ou le syndrome d’apnée du sommeil (courtes interruption de la respiration) sont de nature à provoquer des micro-réveils qui peuvent perturber la qualité du sommeil.

> Les clés d’une bonne nuit

  • Éviter les repas trop copieux et limiter l’alcool le soir
  • Éviter les activités physiques ou intellectuelles intenses juste avant d’aller se coucher
  • Préférer les activités calmes et relaxantes (lire, écouter de la musique, …)
  • Dormir dans l’obscurité et dans le calme
  • Se coucher à heures régulières et ne pas tenter de résister au sommeil

optisantilogo-perso
Connectez-vous à votre santé
avec OptiSantis !

Nos certifications

LogoAFAQ2011