automneEn automne, tout chute : les températures, les feuilles, la luminosité, et même notre moral !
Pour atténuer ce petit coup de déprime passager, il existe quelques règles d'hygiène de vie très simples...

Il faut tout d'abord faire la distinction entre une simple baisse de moral et la véritable dépression saisonnière ou trouble affectif saisonnier (TAF).
Le TAF est une dépression avec tous les symptômes associés (tristesse permanente, perte d'intérêt et de motivation pour tout, irritabilité, troubles du sommeil, perte ou gain de poids,…) : Il s'installe à l'automne ou au début de l'hiver et dure jusqu'au printemps. Le TAF est bien sûr très handicapant dans la vie quotidienne.

Le petit coup de blues saisonnier n'a rien à voir avec une vraie dépression. Il s'agit d'un état passager qui se manifeste en général par un peu d'irritabilité, de la fatigue, un manque d'entrain, mais il n'empêche pas d'assumer ses activités quotidiennes !

Alors, pourquoi cette baisse de moral quand arrive l'hiver ?

Essentiellement à cause de la baisse de luminosité. La lumière joue un rôle important dans la régulation de l’horloge biologique interne, par l'intermédiaire du contrôle de la sécrétion de neurotransmetteurs et hormones. Parmi eux, la sérotonine qui régularise l’humeur et lutte contre la dépression. La mélatonine, ou hormone du sommeil, est quant à elle fabriquée à partir de la sérotonine, pendant la nuit.
Les dérèglements hormonaux causés par un manque de lumière peuvent être suffisamment importants pour entraîner des symptômes liés à la dépression. Sans compter le raccourcissement de la durée des jours, le changement d'heure … ! Bref, rien n'est fait pour aider notre horloge biologique.

Pour atténuer ce petit coup de déprime passager, il existe quelques règles d'hygiène de vie très simples...

S'exposer à la lumière naturelle : puisque ce petit coup de blues passager est lié en majeure partie à la baisse de luminosité, il faut s'exposer le plus possible à la lumière du jour ! Essayez de sortir vous aérer dès que possible, et sinon mettez-vous au moins à la fenêtre de temps en temps ! Pour combler ce manque de luminosité, vous pouvez aussi recourir à la luminothérapie.

Dormir : Dormir suffisamment permet également de retrouver le sourire. Ecoutez votre corps : s'il vous réclame plus d'heures de sommeil, essayez de vous coucher plus tôt, ce qui vous permettra de profiter de la lumière du matin !

Bouger : L'activité physique permet d'aider à réguler son horloge biologique, ne serait-ce que parce qu'elle aide à mieux dormir ! En plus, la dopamine et les endorphines libérées ne peuvent faire que du bien à votre moral. L'idéal ? Une séance "sport" 2 à 3 fois par semaine, et de la marche tous les jours, si possible le matin pour profiter de la lumière. Sortez, aérez-vous, laissez vos idées vagabonder, observez les couleurs de l'automne : vous verrez que cette saison n'est finalement pas si détestable !

Bien manger : Attention au trio canapé/plaid /gâteaux. La culpabilité d'avoir trop mangé n'arrangera par ailleurs rien à votre humeur. Pour les repas, privilégiez les légumes de saison (notamment les courges), ils sont délicieux et plein d'antioxydant !
Pensez également à manger des poissons gras comme le saumon, le hareng ou la sardine, pour les oméga 3. Et bien sûr, n’oubliez pas les aliments riches en magnésium comme les céréales et le riz complet, le chocolat noir et les fruits secs oléagineux : noix, amandes, noisettes...

 


Votre application bien-être
logo wevie

Prenez soin de vous !

Votre newsletter...

Recevez gratuitement toute l'actualité de votre protection sociale

Nos certifications

LogoAFAQ2011