vacancesQuoi de mieux que de connaître les bonnes pratiques pour profiter de ses vacances tranquillement ? Nous vous proposons un top 6 des bons réflexes pour passer un été serein à la plage ou à la piscine.

 

L’été est là avec la chaleur, le soleil et surtout les vacances ! Voici quelques conseils pour pouvoir profiter de ces instants en toute sérénité et surtout en toute sécurité.

1. Laver les fruits et légumes

Avec la chaleur, les salades et fruits de saisons comme le melon ou la pastèque sont les bienvenus car rafraichissant. Cependant il est nécessaire de ne pas oublier de laver la peau de tous ces fruits et légumes avant de les consommer. En effet des bactéries y sont présentes et en les manipulantvous pouvez risquer de les ingérer.

Ne pas oublier non plus de se laver régulièrement les mains : « dès que l’on rentre chez soi, après être allé aux toilettes, avant de préparer à manger, de manipuler des aliments, de passer à table, après avoir pratiqué une activité salissante, avant et après s’être occupé d’un bébé, après avoir sorti ou manipulé une poubelle, touché des animaux, après toute activité salissante, après une toux ou un éternuement par exemple »[1].

Sans compter les ustensiles et tout ce qui entre en contact avec les aliments qui doivent être nettoyés et désinfectés régulièrement.

 

2. Surveiller la consommation d’alcool

La période estivale par son caractère festif est propice à une augmentation de substances alcoolisées. La surconsommation d’alcool est responsable d’un tiers des accidents de la route mortel notamment auprès des jeunes : un quart des tués sont âgés de 18 à 24 ans.

Il est recommandé de boire lentement, en mangeant et en alternant avec de l’eau, d’éviter les lieux et activités à risque (baignade, conduite, etc.) et de manière générale réduire la quantité d’alcool bu à chaque occasion [2].

 

3. Se protéger des rayons du soleil

Pour pouvoir profiter au maximum de sa lumière sans danger, des précautions doivent impérativement être prises : lunette de soleil pour protéger les yeux de lésions oculaires, chapeau pour le visage et vêtements légers à manches longues idéalement complétés par de la crème solaire (à renouveler toutes les 2 heures) pour éviter les coups de soleil, le vieillissement prématuré de la peau et même les cancers. Les UV peuvent être intenses à certains horaires et notamment entre 12h et 16h donc ces heures sont à évitées !

 

4. Gare à l'ozone

Malheureusement, qui dit soleil et chaleur dit également pic de pollution. Le rayonnement solaire favorise la formation d’ozone dans l’air, selon Santé Publique France [3] .

L’ozone est un gaz irritant pouvant pénétrer profondément dans l’appareil respiratoire et entraîner une inflammation des bronches, une toux sèche et une gêne respiratoire. Des effets cardiovasculaires sont également constatés. Chez des enfants asthmatiques, la hausse des niveaux d’ozone peut provoquer une augmentation de la fréquence des crises d’asthme.

Les femmes enceintes, nourrissons, personnes âgées de plus de 65 ans, asthmatiques, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes diabétiques, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d’affections neurologiques, infectieux, figurent parmi les populations les plus vulnérables.

Les recommandations sont d’éviter les sorties l’après-midi ainsi que les activités physiques et sportives en plein air et de prendre conseil auprès d’un pharmacien ou d’un médecin en cas de d’inquiétude ou symptômes.

N’hésitez pas à vérifier le niveau de la qualité de l’air via des associations agréées (AASQA) de votre région sur le site de la fédération Fédé Atmo : https://atmo-france.org/la-qualite-de-lair-dans-votre-region/

 

5. Prévenir les noyades

Pour vous permettre de vous rafraichir en toute sécurité quelques précautions sont à prendre. La dernière période de canicule s’est malheureusement traduite par une augmentation sensible du nombre d’accidents et de décès par noyade !

Lors d’une baignade en mer, restez dans une zone de baignade surveillée. Renseignez-vous sur l’état de la mer et des courants, et tenez compte de votre condition physique et de votre état de santé avant de vous lancer à l’eau ! Les personnes âgées de 45 ans ou plus représentaient plus de la moitié des cas de noyades accidentelles en 2015.

Malgré la présence des maitres-nageurs, surveillez vos enfants de près et ne les laissez jamais seuls dans l’eau[4]. Les noyades en piscine représentent près d’un quart des noyades accidentelles et concernent pour plus de la moitié des victimes en piscine des enfants de moins de 6 ans. Les dispositifs de sécurité (obligatoire pour les piscines privées) ne remplacent pas votre vigilance.

Respectez toujours les interdictions de baignade, ne consommez pas d’alcool avant la baignade ou toute activité nautique !

Pour vérifier la qualité de l’eau en mer : http://baignades.sante.gouv.fr/baignades/editorial/fr/accueil.html

 

6. Prendre garde aux nuisibles

Durant la saison estivale nous ne sommes pas les seuls à faire la fête : insectes et vipères profitent également du beau temps pour se manifester et peuvent occasionner des problèmes de santé pour les plus fragiles.

Les piqûres de moustiques tigres et de tiques sont susceptibles de transmettre des maladies infectieuses, telles que la dengue, le zika, le Chikungunya ou la maladie de Lyme. Les piqûres d’abeilles, de guêpes et de frelons peuvent provoquer de graves allergies. Quant aux morsures des vipères, elles peuvent occasionner des problèmes médicaux par envenimation[5].

Pour éviter ces désagréments, des gestes simples suffisent :

  • porter des chaussures et vêtements couvrants (jambes, tête et bras),
  • rentrer le bas du pantalon dans les chaussettes.
  • Rester sur les chemins de randonnés en évitant les hautes herbes, de soulever les pierres et les tas de bois
  • Appliquer des répulsifs à insectes selon leur mode d’emploi
  • Supprimer les eaux stagnantes à votre domicile et débroussailler les herbes hautes.

L’Ipsec a d’ailleurs participé à la création d’un livret de prévention en association avec France Lyme pour informer sur les particularités de la maladie de Lyme qui est transmise par les tiques disponible ici.

En cas de piqûre ou morsure, vous pouvez contacter le 15 ou le 112.


[1] https://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/preserver-sa-sante/pour-un-ete-sans-soucis/article/les-bonnes-habitudes-alimentaires-de-l-ete

[2] https://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/preserver-sa-sante/pour-un-ete-sans-soucis/article/gare-aux-exces-durant-l-ete

[3] https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/air-exterieur/qualite-de-l-air-exterieur-10984/article/recommandations-en-cas-d-episode-de-pollution-a-l-ozone

[4] https://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/risques-de-la-vie-courante/baignades

[5] https://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/preserver-sa-sante/pour-un-ete-sans-soucis/article/pendant-l-ete-gare-aux-piqures-et-aux-morsures


 

 


Votre application bien-être
logo wevie

Prenez soin de vous !

Votre newsletter...

Recevez gratuitement toute l'actualité de votre protection sociale

Nos certifications

LogoAFAQ2011