Vacances à la plage ou à la montagne, promenades à la campagne, barbecues en terrasse, jardinage… Autant d'activités agréables, tant que l'on n'est pas dérangé par des insectes piqueurs ou des animaux mordeurs ! Voici quelques conseils pour éviter de se faire importuner et pour savoir quoi faire quand il est trop tard… 

À quoi faut-il faire attention ?

Aux moustiques tigres, susceptibles de transmettre des maladies infectieuses telles que la dengue, le zika et le chikungunya. Aux tiques, qui transmettent plusieurs infections dont la maladie de Lyme. Les piqûres d’abeilles, de guêpes et de frelons peuvent provoquer de graves allergies chez certaines personnes. Quant aux morsures des vipères, elles peuvent occasionner des problèmes médicaux par envenimation.
Et n'oublions pas les méduses si vous allez du côté de la Méditerranée : de plus en plus nombreuses à cause notamment de l'augmentation des températures de la mer, leurs piqûres urticantes sont très douloureuses et démangent plusieurs jours. Dans le pire des cas, elles peuvent provoquer de violents maux de têtes, des vomissements, voire des réactions allergiques.

Comment se protéger ?

Chez vous, débarrassez-vous des eaux stagnantes (les moustiques en raffolent) et des herbes hautes. Lorsque vous allez vous balader, pensez à appliquer des répulsifs contre les insectes. Et si vous êtes allergique, ayez une trousse d'urgence et informez votre entourage de ce risque. Portez des chaussures et des vêtements couvrants (en coton léger s'il fait chaud), un chapeau, et rentrez le bas de votre pantalon dans vos chaussettes (tant pis pour le look). Restez sur les chemins, évitez les broussailles et les hautes herbes. Et ne cherchez pas la petite bête en soulevant des pierres ou des morceaux de bois !
Si vous allez à la plage, portez des sandalettes en plastique (les fameuses "méduses") dans les zones à risque et sur les rochers. Faites attention à l'endroit où vous vous baignez et ne touchez jamais une méduse, vivante ou morte : le venin reste actif longtemps.

Que faire en cas de piqûre par une guêpe, une abeille, un bourdon ou un frelon ?

Retirez rapidement le dard avec votre ongle. Si la piqûre est située sur une main, retirez vos bagues pour ne pas gêner la circulation du sang. Lavez à l'eau et au savon puis appliquez un antiseptique. Et vérifiez que vous êtes bien vacciné contre le tétanos.
Au moindre doute, et si vous vous retrouvez dans l'un des cas suivants, appelez un médecin ou les urgences (15 ou 112 depuis un mobile) :

        • Piqûre dans la bouche ou dans la gorge (sucez un glaçon en attendant).
        • Réaction allergique (allongez-vous et surélevez vos jambes en attendant).
        • Réaction locale dans les jours qui suivent ou signes d'infection tels que fièvre / frissons.

Que faire en cas de morsure de tique ?

Dès que vous repérez une tique sur votre corps (ou celui de votre enfant ou de votre animal de compagnie), retirez-la à l'aide d'un tire-tique (vendu quelques euros dans n'importe quelle pharmacie). Désinfectez la zone avec un antiseptique. Dans le mois qui suit, surveillez la zone piquée : si vous observez une plaque rouge et ronde ou d'autres symptômes tels que fièvre, paralysie, etc., consultez un médecin rapidement.

Que faire en cas de piqûre de moustique ?

Il existe des astuces pour soulager les démangeaisons : compresse d'alcool, vinaigre blanc, pommade… chacun a son petit "truc". Il faut dans la mesure du possible éviter de se gratter. Des antihistaminiques peuvent être prescrits pour soulager les démangeaisons. Si la réaction est allergique, il vaut mieux consulter un médecin.
Si vous êtes dans une zone où est implanté le moustique tigre et que vous avez de la fièvre, que vous ressentez de la fatigue, des douleurs musculaires ou articulaires, des maux de tête ou une conjonctivite, consultez rapidement un médecin.
Le moustique tigre – qui pique durant la journée - peut être vecteur de maladies comme la dengue, le chikungunya ou le zika. Il est reconnaissable à ses rayures noires et blanches sur le corps et les pattes, et à sa petite taille inférieure à une pièce de 1 centime.

Que faire en cas de morsure de vipère ?

Son venin peut causer des douleurs et un gonflement au niveau de la morsure, mais aussi des symptômes digestifs, cardiovasculaires et/ou respiratoires. Appelez immédiatement les urgences (le 15 ou le 112 depuis un mobile). En attendant les secours, ôtez tout ce qui peut serrer la zone mordue (bagues, montres, chaussures, etc.). Désinfectez la plaie avec un antiseptique et immobilisez le membre pour ralentir la propagation du venin.

Que faire en cas de piqûre de méduse ?

Rincez immédiatement à l'eau de mer (surtout pas à l'eau douce : les cellules urticantes éclatent au contact de l’eau douce et la situation empire). Retirez les tentacules. Pas à main nue bien sûr ! Utilisez une pince ou du sable que vous laissez sécher puis que vous grattez avec une carte de crédit ou une carte postale. Puis continuez à rincer, toujours avec de l'eau de mer. Ensuite, désinfectez correctement. Surtout, ne vous grattez pas. Et contrairement aux idées reçues, il ne faut pas uriner sur la piqûre !
Si la douleur persiste ou que vous ne vous sentez pas bien, consultez un médecin.


Sources : solidarites-sante.gouv.fr - consoglobe.com - moustique-tigre.info

 

 

 

 

 


Votre application bien-être

à télécharger
logo wevie

Prenez soin de vous !

Certification

                     logo afac